fbpx
Accueil Recommandé 4 façons de réduire son loyer commercial sans en négocier le prix

4 façons de réduire son loyer commercial sans en négocier le prix

par Eric Marquis

Le réflexe naturel lorsque l’on s’apprête à effectuer une transaction immobilière est de négocier le prix demandé. Cette tendance se retrouve également dans les transactions de location d’espaces à bureaux, commerciaux ou industriels. On pense qu’en baissant le prix, on fait une bonne affaire. Dans la plupart des cas, un rabais de taux est probablement l’incitatif qui déplaira le plus à votre bailleur.

Pensons-y, si nous étions un propriétaire immobilier, notre objectif serait de maximiser les flux de trésorerie de nos immeubles et de s’assurer qu’ils ont toujours la meilleure valeur possible aux yeux de la banque. Ces deux éléments passent directement par le prix au pied carré chargé à nos locataires. Voici donc quatre types d’incitatifs que votre bailleur pourrait être enclin à accepter sans modifier le prix demandé :

  • Loyer gratuit

Afin de réduire le montant total exigé dans votre bail, vous pouvez négocier un congé de loyer. Ce congé peut s’appliquer sur une portion du loyer demandé (loyer net ou loyer additionnel) ou sur la totalité du loyer (loyer brut). Le moment où ce montant sera applicable aura une incidence sur la qualité de l’incitatif pour vous et votre bailleur. Par exemple, un mois de loyer gratuit en début de terme représente souvent un montant en dollars moins élevé qu’un mois de loyer gratuit en fin de terme dû à l’indexation du loyer.

À lire également : Comment se préparer à une transaction de location immobilière commerciale?

Annonceur

Centre financier gestion globale
  • Pré-occupation

Les mois de pré-occupation gratuits sont identiques aux loyers gratuits à l’exception qu’ils ne font pas partie du terme du bail. En guise d’exemple, vous pouvez prendre possession de vos espaces en mars et commencer votre bail en juillet. Cet incitatif a moins d’impact sur le bailleur puisqu’il recevra l’ensemble des revenus prévus au bail.

  • Allocation

Dans la plupart des cas, des frais sont à prévoir lorsqu’un locataire prend possession de nouveaux espaces. Nous n’avons qu’à penser aux travaux à effectuer pour rendre l’espace à l’image du nouveau locataire. En guise d’incitatif, le bailleur peut fournir au locataire une allocation monétaire qui peut servir à rembourser les travaux ou d’autres dépenses. Plus cette allocation est élevée sans modifier le prix du loyer, meilleure est la transaction pour le locataire. Il faut toutefois être prudent avec ce type d’incitatif puisque la majorité des bailleurs imposeront un pourcentage d’intérêt sur la somme allouée.

  • Superficie facturable

La superficie est également un élément négociable au terme d’un bail commercial. Cet élément peut s’avérer un incitatif intéressant, particulièrement pour une entreprise en croissance. Le concept est simple : il s’agit de négocier une superficie utilisable plus élevée que la superficie facturable. Ce rabais de superficie peut être stable dans le temps ou dégressif.

À lire également : Trois pièges à éviter lors de la signature d’un bail commercial

Finalement, quel incitatif sera le plus avantageux?

Il n’y a pas de bonne réponse à cette question. Alors, comment s’assurer de maximiser la valeur créée dans vos prochaines négociations? Pour cela, il faut connaître les différents bailleurs, leurs objectifs, leur situation, le contexte du marché, etc.

Également, quelle est la situation de l’immeuble où vous souhaitez louer des espaces : est-il vide ou plein? Qui sont les autres locataires et quelle est la date d’échéance de leurs baux? En ayant le plus de renseignements possible, vous serez en mesure de créer un scénario de négociation qui augmentera vos chances de conclure une transaction intéressante.

Éric Marquis

Conseiller en immobilier corporatif

Courtier immobilier commercial

Bender & Associés

Crédits photo : Freepik.com

Unique au Québec! La seule évaluation sur le mindset entrepreneurial, le EMP

Tu aimerais connaître tes forces entrepreneuriales et tu souhaites t’améliorer comme entrepreneur, gestionnaire ou leader ? Cliques sur ce lien, j’ai une évaluation unique pour toi ! Stéphane Bélanger, coach et fondateur du e-magazine, est le seul au Québec ayant l’accréditation pour évaluer le EMP: Entrepreneurial Mindset Profile®.

Suggestion de livre : en primeur!

book jadi kindred intuitive business connexion

Intuitive Business Connections est une histoire vraie basée sur les leçons apprises de l’auteure.  L’entrepreneure, Jadi Kindred, connectée aux cultures du monde entier, emmène les lecteurs dans le parcours inspirant de la croissance de son entreprise, en partant de zéro à un chiffre d’affaire à six chiffres ainsi que la réalisation de son style de vie de rêve.

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez le désactiver si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite