fbpx
Accueil Portraits Entrepreneurs L’immobilier autrement @ Eric Marquis

L’immobilier autrement @ Eric Marquis

De la mentalité de salarié à celle d’un entrepreneur.

par Stephane Belanger

Aujourd’hui, je vous présente un entrepreneur spécialisé en location commerciale que j’ai eu l’occasion de connaître, il y a plusieurs années lorsqu’il était étudiant au Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic, où j’occupais alors un poste à la vie étudiante.

Je trouve que son parcours est un excellent exemple démontrant que l’on peut développer sa mentalité d’entrepreneur si on s’y investit, même si on n’est pas « né entrepreneur » comme la pensée populaire le sous-entend.

Encore aujourd’hui, dès que je parle avec Eric, je constate qu’il est un homme vraiment posé, passionné dans plusieurs domaines et dévoué dans les causes auxquelles il s’engage. On sent qu’il sait vraiment de quoi il parle et qu’il n’est pas là pour nous convaincre de quoi que ce soit. Avec son attitude calme et son sourire invitant, on perçoit qu’il aime renseigner les gens avec la noble intention de les aider sans vouloir générer une vente. Il y a 3 ans, par le fruit du hasard, il a commencé à son compte chez Bender & Associés, une entreprise reconnue comme la leader dans le marché de l’immobilier commercial dans la Capitale nationale. Cet article souligne leur 25e anniversaire d’opération et d’expertise !

Bonne lecture !

L’immobilier autrement

 

Lorsqu’un bon emploi ne suffit pas à nos aspirations professionnelles

Eric a été intrigué très jeune par le monde des affaires par l’intermédiaire d’un oncle qui dirigeait une compagnie. Pour ses études universitaires, il a choisi un programme spécialisé en sciences de la consommation davantage axé sur l’expérience client et sur la satisfaction du consommateur.

Ses études lui ont permis de côtoyer plusieurs entrepreneurs en démarrage d’entreprise. Le goût de se lancer à son compte émergeait. Il a ensuite travaillé plusieurs années dans le domaine bancaire où il rencontrait régulièrement des clients impliqués dans l’immobilier.  Son enthousiasme pour l’immobilier s’alimentait graduellement.

Peu de temps après ses études, il décide d’acheter une maison. Malgré sa nouvelle vie, le besoin de changer de domaine se fit sentir. Il avait beau avoir un très bon emploi, de nombreux avantages sociaux et une stabilité financière, il sentait qu’il lui manquait quelque chose. Il réalise qu’aucun emploi ne lui permettrait de combler son besoin d’apporter sa contribution personnelle envers ses clients comme il le souhaiterait.

De plus, dans son poste, malgré des bonis de performance accessibles en travaillant plus de 45 heures par semaine, il constate que travailler autant d’heures pour un employeur ne lui permettrait pas, à moyen terme, d’en profiter financièrement ni d’obtenir un horaire flexible. Il réalise que la liberté de gérer son temps est une priorité pour lui, tant pour accomplir son travail que pour profiter de ses temps libres. Il s’ouvre donc à la possibilité de changer d’emploi.

Après plusieurs mois de recherche et de réflexion, en se posant des questions telles que « Quel genre de vie je souhaite pour mon avenir? », Eric se retrouve face à une surprenante opportunité ; il a été informé d’un emploi chez Bender & Associés. Il a donc passé plusieurs entrevues et il a pu joindre l’équipe. Sa nouvelle carrière en immobilier débutait enfin !

mindset eric marquis

Miser all in!

Afin de faciliter la transition vers l’entrepreneuriat, il décide de vendre sa maison. Pour lui, la liquidité était plus sécuritaire que de garder la maison avec une dépense d’hypothèque élevée. Comme il avait appris à travers son parcours, il savait que sa maison n’était pas un véritable actif[i] (si elle n’était pas louée par exemple) et qu’il pouvait investir l’argent de la vente autrement. Son mindset se transforma du mode salariat à celui de l’entrepreneuriat.

Cette décision lui permet de faire le saut comme travailleur autonome et de la jouer « all in » en s’investissant en tant que conseiller en immobilier corporatif chez Bender & Associés.

En tant que travailleur autonome, il sent enfin qu’il se réalise pleinement. Étant une personne qui aime travailler et s’investir à 110 % dans ce qu’elle fait, autant travailler à son compte pour en bénéficier entièrement et par conséquent, en faire profiter ses clients en jumelant sa contribution à leur succès.

J’ai décidé de me lancer principalement pour me réaliser. Je sais que j’ai les compétences, l’ambition et la persévérance qu’il faut. Je voulais une carrière à la hauteur de mes capacités.

Dans son approche, il se voit comme le « département » immobilier d’une entreprise, un support aux prises de décisions de la direction de ses clients. Si la meilleure solution est une transaction dans laquelle aucune rétribution ne lui sera versée, il n’a aucun problème à la recommander. Pourquoi? La relation à long terme et le succès de ses clients sont plus importants et plus rentables à longue échéance.

Centre financier gestion globale

L’importance d’une mentalité financière d’entrepreneur

Il me confie que son éducation financière était plutôt basée sur la sécurité d’emploi. Qu’il fallait étudier afin de trouver un bon emploi pour gagner de l’argent. Eric réalise qu’il n’est pas intéressé à travailler pour quelqu’un d’autre uniquement dans le but d’accumuler de l’argent et vivre une vie confortable. Son esprit altruiste vise davantage à pouvoir contribuer à une cause.

Pour lui, cette conception de l’argent l’a ralenti dans sa vie professionnelle puisqu’il aurait préféré partir à son compte plus tôt. Il aurait plus d’actifs aujourd’hui, me confie-t-il.

Je pense qu’on devrait mettre l’accent sur la réalisation de soi plutôt que sur le gain financier.

Il a eu recours à l’emploi comme tremplin pour développer ses aptitudes et acquérir une certaine sécurité financière qui lui a servi pour se lancer en affaires.

L’entrepreneuriat est donc pour lui le meilleur moyen d’atteindre la liberté financière et de vivre le style de vie qu’il aspire. Par exemple, d’avoir la liberté de travailler ou non telle journée ou encore, de pouvoir partir en voyage pendant plusieurs semaines.

Mindset Eric Marquis

Ce qui l’a empêché de se lancer plus tôt

Il a longtemps cru que l’entrepreneuriat exigeait beaucoup d’efforts et d’investissement pour réussir.  Il a compris qu’en réalité, lorsque tu te lances en business et que tu aimes ce que tu fais, l’énergie vient toute seule et te soutient!

Je n’ai pas l’impression d’aller travailler quand j’entre au bureau le matin.

 

Une compétence des entrepreneurs à succès

L’une de ses forces qui lui sert énormément en affaires, c’est sa capacité d’exécution. Il a développé cette compétence en segmentant ses tâches, ce qui lui permet de contrer la procrastination. Il a un horaire « booké » au quart de tour et ça lui permet d’avoir le temps de faire chaque activité nécessaire à sa profession sans avoir le sentiment d’oublier quelque chose ou qu’il ait besoin de se presser à le faire. Il me partage que le plus difficile au début, c’est de respecter les plages horaires planifiées.

 

La réussite, c’est une responsabilité

Selon Eric, le succès se définit par l’atteinte de nos objectifs, la réalisation de notre plein potentiel et la liberté (tant financière, professionnelle que personnelle). Chacun est responsable de se réaliser à son plein potentiel.

 

Ses 5 clés qui facilitent le succès en affaires en 2022

  1. Créer de la valeur: pour réussir, il faut être en mesure de créer de la valeur pour quelqu’un d’autre. Plus nous en créons, meilleures sont nos chances de succès.
  2. Être orienté vers l’action: garder le focus sur les tâches à réaliser et effectuer le suivi des dossiers clients de manière disciplinée. Utiliser des outils comme un CRM permet non seulement de faciliter le suivi et d’éviter les oublis.
  3. Investir dans sa croissance personnelle: il est de ceux qui, comme moi, croit qu’il ne faut jamais cesser de s’améliorer sur tous les aspects de notre vie.
  4. Persévérance: il faut continuer peu importe les circonstances. « Si c’était facile, tout le monde le ferait! »
  5. Relations interpersonnelles: entretenir de bonnes relations avec ses clients, fournisseurs, partenaires et les acteurs du marché dans lequel on évolue. Se rendre visible auprès de notre clientèle cible comme participer à différentes activités de réseautage.

Je pense que le succès, c’est une obligation personnelle.

 

Les échecs, un passage obligé

Il croit que personne ne peut avoir un parcours parfait dès le départ. Et si c’était le cas, ce serait risqué! Risqué parce que les erreurs et les échecs sont nécessaires à l’apprentissage et au développement de l’entrepreneur selon lui.

 

Qu’aurait-il voulu faire autrement ?

  • Se lancer en affaires plus tôt: ne pas être paralysé par l’analyse et agir.
  • Inclure le développement personnel dans sa routine dès le début: comme tout entrepreneur, il y a beaucoup de choses à faire et on est porté à consacrer nos énergies sur les tâches liées à l’entreprise. Cependant, pour fonctionner à plein régime, il est nécessaire de continuer à se développer personnellement avec des formations, lectures et des activités sportives.
  • Faire plus de réseautage: le réseautage n’est pas bon uniquement pour le développement des affaires, il permet de rencontrer des individus et d’en apprendre beaucoup sur plein de sujets différents.

 

Une personnalité aux multiples facettes !

Je crois qu’Eric a tout ce dont il faut, comme entrepreneur, pour garder le parfait équilibre dans les différents aspects de sa vie. Que ce soit le vélo, le golf, le tennis, la peinture sur toile, les différentes implications bénévoles comme siéger au sein du conseil d’administration de la Jeune Chambre de Commerce de Québec et des Jeunes Philanthropes de Québec, la lecture et passer du bon temps entre amis et avec sa famille. Il rêve de visiter au moins 50 pays et peut-être un jour, créer une fondation pour continuer à s’impliquer en philanthropie!

[i] Selon l’entrepreneur et auteur à succès Robert Kiyosaki dans son livre « Père riche, père pauvre ».

Crédits photos : Jean-Michel Beaulieu

Crédits design de l’image de couverture : Mélissa Lachance

Pour en savoir plus

Profil LinkedIn d’Eric Marquis

Site Web de Bender & Associés

Bender & Associés est reconnue comme leader dans le marché de l’immobilier commercial et sa spécialité est très nichée : elle consiste à accompagner les entreprises dans leurs différentes transactions immobilières en les aidant à obtenir de meilleures conditions, en facilitant le processus et en obtenant plus de flexibilité.

Ce qui différencie leurs services, c’est qu’ils représentent uniquement les entrepreneurs (locataires) et non les propriétaires d’immeuble. Il n’y a donc aucun conflit d’intérêts dans leurs conseils. Leur intelligence d’affaires provient de leur connaissance élargie du marché depuis ces dernières 25 années. Leur processus est très rigoureux et leur approche relève plus de celle du consultant que du courtier.

Les valeurs qui soutiennent la culture d’entreprise sont : l’intégrité, l’amélioration continue et le succès de leurs clients.

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez le désactiver si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite