Accueil MindSet Deux importants piliers de votre plan financier

Deux importants piliers de votre plan financier

par Gilles Mastracchio

Vous travaillez à votre compte soit comme travailleur autonome, soit comme propriétaires d’entreprises, alors cet article s’adresse à vous. Pour certains, être en affaire, c’est un rêve depuis toujours, et pour d’autres, comme pour moi, c’est une question de circonstances et d’opportunités.

Pour cela, il est primordial d’avoir les meilleurs outils afin de réussir les projets que l’on s’est fixés et d’aider le plus de clients possibles. Voici deux piliers de votre plan financier qui vous aideront indéniablement à avoir du succès dans votre carrière :

  • La fiscalité
  • L’assurance invalidité

Mon but est de vous sensibiliser à l’importance d’une bonne discussion avec votre comptable et votre conseiller financier.

La définition du mot fiscalité dans le Larousse est « L’Ensemble de lois qui se rapporte aux impôts » et sa traduction en anglais c’est « taxation »ou « tax system ». Comme vous pouvez le voir, la fiscalité c’est tout ce qui touche aux impôts. Une planification fiscale efficace vous fait payer moins d’impôt. Ça semble évident et pourtant, des milliers de contribuables québécois laissent des quantités importantes d’argent sur la table. Quand on est en affaire, la diminution des charges fiscales est encore plus importante du fait qu’avec nos économies d’impôts, on peut réinvestir ces sommes dans notre entreprise. Plus d’investissement dans notre business égale plus d’innovation et une meilleure rentabilité. Une planification fiscale est une façon éthique de maximiser sa richesse après impôt. En d’autres mots, afin de prospérer, chaque entreprise se doit d’optimiser sa fiscalité en tirant avantage de toutes les déductions, exemptions et crédits contenus dans Loi. La solution est simple : avoir un comptable comme meilleur allié. En plus de vous faire payer moins d’impôt, il peut vous conseiller sur la gestion stratégique de votre entreprise. Pour ceux qui veulent en apprendre davantage sur la fiscalité, je vous recommande e livre : Vous, votre famille et le fisc par KPMG. Le livre est une vulgarisation de la fiscalité qui vous permettra d’avoir des points de discussion avec votre comptable.

Lorsque l’on débute en affaire, on est tellement motivé et convaincu (on le reste pour toujours) qu’on peut faire la différence dans la vie de nombres gens. Sachez qu’un jour, tout peut basculer, car l’expression anglaise « Its a number’s game » est une dure réalité. Je parle d’invalidité bien sûr. Selon Statistique Canada, environ un canadien sur sept est présentement dans une situation d’invalidité. Pensez-y deux secondes, et je le dis maintes fois à mes clients, on tombe se retrouve  tous en situation d’invalidité chaque année, cela peut être dû à une grippe ou un accident banal. Certains sont plus chanceux et leur malaise dure seulement quelques heures, voire un seul après-midi, et d’autres le sont moins, car leurs symptômes durent quelques jours, voire plusieurs mois ou années. Votre entreprise survivrait-elle sans vous pendant les six prochains mois? Ou pendant les trois prochaines années? Et quels en seraient les impacts? Je ne suis pas en train de vous vendre une assurance invalidité mais je veux plutôt vous sensibiliser à avoir une discussion avec votre conseiller.

L’assurance invalidité, aussi appelée prestation du vivant, vous aide à protéger votre revenu si vous devez cesser de travailler à la suite d’un accident ou d’une maladie. L’assureur vous versera, un montant d’indemnités sous forme de rente mensuelle durant le temps de votre convalescence. J’entends trop souvent : « J’en paye déjà assez d’assurance ». Pourtant, quand je demande à ces mêmes personnes quelles sont vos protections d’assurance invalidité actuelles, c’est souvent le silence radio. Il est normal de ne pas se rappeler en détail toutes vos protections du vivant, mais notez qu’il est fort recommandable de réviser vos besoins aux 2-3 ans ou lorsque survient tout changement de votre situation financière ou familiale. De plus, il n’est pas nécessaire de débuter avec la « Cadillac des protections d’invalidité ». Allez-y avec votre capacité budgétaire, cependant l’important reste de planifier votre sécurité financière. N’oubliez pas que souvent le principal actif de votre entreprise, c’est vous. Vous êtes une machine créative qui aide des gens, et surtout, vous rapportez de l’argent et vous valez beaucoup plus que vous ne le croyez.

Pour terminer, la collaboration entre vous, votre comptable et votre conseiller financier est souvent synonyme d’une équipe du tonnerre. Ensemble, vous pourrez mettre en place une stratégie fiscale gagnante, et vous doter d’une précieuse assurance invalidité,  ces deux piliers importants de votre plan financier. Il serait aussi intéressant de vérifier si une bonne planification fiscale peut vous faire gagner des économies d’impôt qui, par la suite, pourraient payer votre prime d’assurance invalidité.

Gilles Mastracchio

Un merci spécial à Gaston Quirion pour la révision et la correction.

Crédit photo bannière : Freepik

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite