Accueil MindSet Recette toute faite pour un désastre entrepreneurial réussi

Recette toute faite pour un désastre entrepreneurial réussi

par Véronique Fournier

Voici la recette pour provoquer un désastre dans votre entreprise

  • Prenez un entrepreneur préalablement motivé. Saupoudrez-le de « il faut que tu fasses x et y pour réussir.
  • Faites-le travailler comme un fou et porter tous les chapeaux possibles jusqu’à il soit assez tendre pour entrer dans un moule.
  • Donnez-lui des valeurs génériques.
  • Affamez-le en tout temps pour lui faire dire oui à toutes les opportunités qui se présentent à lui, peu importe si elles sont en harmonie avec sa vision.
  • Mélangez jusqu’à ce qu’il n’ait plus aucune trace d’authenticité et que vous obteniez un entrepreneur découragé.
  • Ajoutez de la levure. Faites la nouvelle mixture croître rapidement et dans tous les sens.
  • Conservez dans un endroit sec pendant un maximum de 3 ans.

Et voilà comment créer une société éphémère qui goûte amer en sept étapes faciles.

L’entrepreneuriat est en vogue. Et qui dit mode, dit aussi abondance de conseils et raccourcis pour « faire croître son entreprise en dix jours ». La demande est forte pour des modèles d’affaires qui viennent avec un manuel d’instruction.

Le hic avec ces formules miraculeuses pour connaître le succès, c’est qu’elles forcent l’entrepreneur à faire toutes les contorsions possibles pour entrer dans une boîte.

Il y a une multitude de types d’entrepreneurs, mais ils partagent à peu près tous le même trait : si tu leur dis de tourner à gauche, ils vont tourner à droite. Pourtant, il existe de plus en plus de ressources pour entrepreneurs qui proposent des chemins tous tracés. Il y a aussi de plus en plus d’entrepreneurs qui subissent leur entreprise plutôt que de réaliser leurs rêves.

Plus de 60 % des entreprises ferment leurs portes en moins de 3 ans. (source à venir) Plusieurs facteurs entrent en jeu, mais selon ma propre expérience comme entrepreneure et mentore, la source du problème est le manque de cohérence entre l’entrepreneur et son modèle d’affaires.

T’es qui ?

La première question que j’explore avec mes mentorés est d’apparence simple : t’es qui?

La plupart des entrepreneurs (et possiblement des humains en général) se connaissent très peu eux-mêmes. Ils ont une vague idée de leurs forces et de leurs faiblesses, mais ils n’ont rarement pas pris le temps d’identifier leurs valeurs profondes et les motivations.

Puisqu’ils ne se connaissent pas bien, ils s’entourent d’employés, de partenaires et de collaborateurs qui ne sont pas réellement complémentaires, qui ne partagent pas les mêmes valeurs et ne nourrissent pas la même vision. La route est alors toute pavée pour aller droit vers des chemins prévisibles : un « divorce » d’actionnaires, un roulement de personnel constant, des clients mécontents ou trop exigeants, et des relations d’affaires malsaines.

L’entreprise sur-mesure

J’ai la conviction que l’on doit modeler les entreprises aux entrepreneurs. Pas l’inverse. L’entreprise devrait plutôt servir de levier à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser ses rêves et elle devrait également être appuyée sur l’excellence de l’entrepreneur.

J’accompagne donc les entrepreneurs en les aidant à se bâtir des entreprises sur-mesure.

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Je vois naître et croître chaque jour des entreprises innovantes qui développent de nouveaux marchés et ressortent du lot par leur unicité et leur authenticité. Mais surtout, je vois des entrepreneurs épanouis qui ont une confiance en eux à toute épreuve, qui savent où ils s’en vont tout en créant de la richesse autour d’eux.

Lorsque la mission, la vision et les valeurs de leurs entreprises deviennent tellement claires et cohérentes, ils attirent les bons employés, les bons fournisseurs et les bons clients.

Tu veux quoi ? Pourquoi ? Comment ? Et avec qui ?

Trouver la réponse à ces questions et à la toute première « t’es qui? » ne se fait pas en claquant des doigts. Mes mentorés arrivent à y répondre parce qu’ils connaissent avec précision leur profil entrepreneurial et leur excellence. J’aurai l’occasion d’explorer ces deux concepts dans mes prochaines chroniques de la Zone RED.

D’ici là, suivez-moi sur LinkedIn et consommez avec modération les recettes toutes faites

Crédit photo : Freepik.com

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite