Accueil LifeStyle Mademoiselle K : La réussite sans plan B @ Karyne Plouffe

Mademoiselle K : La réussite sans plan B @ Karyne Plouffe

par Stephane Belanger

Je vous présente celle qui réalise sa passion sous le pseudonyme Mademoiselle K, elle se nomme Karyne Plouffe et c’est une jeune femme d’affaires aux multiples talents.

Mère de deux jeunes enfants au moment de démarrer son entreprise en 2014, Karyne occupait un poste de recruteur chez Bombardier avec le gros salaire et les avantages qui venaient avec. L’appel de travailler à son compte était « plus fort que tout » me confiait-elle. Elle décida alors de se faire confiance puis elle a foncé en regardant droit devant. Elle s’est préparée durant sa dernière année comme salariée en épargnant et en débutant la construction de son studio de photos annexé à sa résidence. Puis est venu ce jour où elle a quitté son emploi pour se lancer à 100 %… avec une seule option en tête… « réussir ». Donc sans aucune autre option professionnelle prévue. Elle a donc tout misé sur elle et sur son entreprise… Résultat ?

Après 5 ans, elle vit de sa passion comme photographe et son entreprise est des plus florissantes !

C’est ce que j’appelle avoir un solide « mindset » de réussite

Photographe et propriétaire de Création Souvenirs Mademoiselle K, Karyne s’est bâti une remarquable réputation auprès de ses clients. Je ne peux pas vous dire davantage les détails de son parcours atypique puisqu’elle le décrira dans son livre « Inspirations au masculin », qui sera lancé en septembre prochain où elle nous racontera sa passion pour l’entrepreneuriat, en faisant des parallèles avec les histoires d’hommes inspirants rencontrés pour son livre.

Pour ma part, je vais me concentrer sur son style de vie des plus rigoureux, exceptionnel et inspirant.

 Il n’y a pas de hasard… il n’y a que des rendez-vous, Paul Eluard

J’ai eu le privilège de connaître Karyne, en janvier 2018, lorsqu’elle entamait la recherche d’hommes d’affaires aux parcours de vie inspirants qui feraient partie de son projet de livre (dont je vais vous parler plus loin). C’est mon amie Marie-Anne qui avait gentiment proposé ma candidature via la publication Facebook de Karyne et celle-ci a accepté volontiers d’écouter mon histoire. (C’est fou à quel point le fait de mentionner le nom d’une personne sur les médias sociaux peut influencer sa vie. N’Hésitez pas à le faire… qui sait quelle vie vous pourriez changer !) Je vous avouerai que j’ai été agréablement surpris étant donné que j’étais dans mes premières années dans le monde des affaires et que je n’ai pas vécu mes premiers millions encore. Elle me rassura en me disant que l’emphase était plutôt portée sur le parcours inspirant et la personnalité et non sur la réussite financière.

On s’est donc parlé par téléphone durant la même semaine, mais ce n’est qu’en juin 2018, lors de ma séance photo pour son livre, qu’on a davantage fait connaissance. On a tout de suite connecté et c’est à ce moment précis que notre amitié sincère et complice est née et celle-ci, perdure depuis ce temps. Nous sommes devenus inséparables… Justement nous joignons nos talents afin de réaliser ce E-Magazine entrepreneurial ! 😉

Pourquoi j’ai choisi Karyne pour la couverture de la première édition?

Non seulement elle fait partie des personnalités inspirantes qui m’entourent, mais elle m’a aidé en quelque sorte à définir la mission actuelle du Magazine. Entre autres avec la vision que l’on partage pour l’entrepreneuriat, pour sa vision de photographe (pour l’idée des couvertures par exemple) et pour l’intention visée par son livre de transmettre aux gens le désire de toujours se dépasser dans leur vie et de ne pas avoir peur de foncer pour atteindre ses rêves. Je trouvais que son projet de livre ainsi que toute l’expérience qu’elle avait vécue en lien avec ce magnifique projet méritait sa place dans ce Magazine.

Karyne Plouffe photographe mindset entrepreneur magazine

Au départ, Karyne avait l’intention d’écrire son œuvre dans le but d’en remettre une copie imprimée seulement aux personnes interviewées, une vingtaine. Puis qu’au fil des événements, elle a rencontré une éditrice qui a cru en son projet dès le départ au point de lui offrir de le publier en librairie. Karyne avait déjà contacté deux personnalités connues (Etienne Boulay et Alexandre Despatie) sans avoir aucun contact dans le milieu artistique. Après avoir signé avec Performance Édition elle en contactera près de vingt autres qui accepteront de s’ajouter à son projet d’écriture. C’est à ce moment-là que son projet s’est transformé en aventure des plus étonnante!

Je lui ai proposé de vous raconter son expérience en rédigeant des articles de style « behind the scene ». En passant par des rencontres magiques telles que M. Gilles Vigneault, des moments épiques comme Alexandre Despatie, des séances photos du genre glamour comme Marc Dumaine ou encore, un échange en toute simplicité avec des gens à succès tels que Ray Junior Courtemanche, l’humoriste Philippe Laprise, et je vous garde la surprise pour les nombreux autres.

Je voulais qu’elle vous relate ce qu’elle a vécu dans ses mots, ce dont j’ai eu le privilège d’être témoin, afin que vous puissiez vous en inspirer pour les projets qui vous sont chers et que vous n’avez pas osé entreprendre jusqu’à maintenant.

En tant qu’ami qui comprenait très bien le rêve fou qu’elle réalisait, je lui avais demandé de me raconter chaque entretien. J’habitais à Québec l’an dernier alors vos conversations se faisaient par téléphone. J’ai donc été aux premières loges de son projet durant toutes les étapes qui ont suivi notre rencontre et je la remercie encore de m’avoir partagé ces instants uniques.

Pour avoir du succès, ça prend une discipline de fer !

Et ce Karyne, elle en a ! Dès son réveil, avant le lever de ses enfants, elle s’accorde un moment pour elle et pratique un rituel connu sous le nom de « miracle morning », où elle fait de la méditation, de la lecture, des exercices, de l’écriture, sans oublier de prendre son café bien sûr. C’est pour elle la routine parfaite afin de se préparer à réaliser une journée productive.

Sa vie d’entrepreneure comporte de multiples défis au quotidien. Mais elle sait les relever un à un avec brio. Elle n’hésite pas à sortir de sa zone de confort pour atteindre ses buts. Elle sait très bien s’entourer également afin de l’aider à les atteindre. Aucune journée ne se ressemble avec Mademoiselle K. Et c’est ce qu’elle aime puisque la routine ce n’est clairement pas pour elle!

Ce qui l’anime le plus en tant que photographe, c’est d’observer l’étincelle dans les yeux de ses clients lorsque ceux-ci voient leurs photos et qu’ils ne croyaient pas au départ qu’ils étaient photogéniques. Karyne a le tour de nous faire sentir à l’aise devant la caméra, c’est l’une très grande force. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à se spécialisée en portraits et événements me confie-t-elle. Je me suis moi-même pris au jeu de quelques séances photos avec Mademoiselle K. Avant de pouvoir profiter des avantages de la croissance de son entreprise actuellement, elle a dû travailler de longues heures sur des horaires très variables durant les premières années. Elle s’est fait beaucoup connaitre via les capsules vidéos Facebook qu’elle a réalisées.

Une entrepreneure impliquée et dévouée

Pour atteindre ses buts, elle m’avoue qu’elle ne compte pas ses heures. En plus de s’occuper de son développement des affaires avec ténacité, Karyne s’implique dans différentes organisations. Elle occupait encore récemment le poste de présidence au sein de Bni de Centropolis (réseau d’affaires) et elle siège au conseil d’administration du Club photo de Boisbriand comme directrice.

L’an dernier, elle a concrétisé sa toute première conférence sur le « leadership créatif ». Elle donnera d’ailleurs une conférence prochainement qui relate son parcours. Elle est aussi engagée depuis 2018 à co-réaliser un cahier créatif sur le TDAH (Trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité) pour la fondation Philippe Laprise.

À travers tout ça, elle assure le bien-être et une présence auprès de ses enfants, ses proches et ses collègues d’affaires. Elle m’étonne chaque fois qu’elle libère du temps pour développer nos collaborations d’affaires et elle s’investit en gardant son magnifique sourire !

Elle m’avoue qu’elle a mené de front beaucoup de projets l’an dernier et qu’elle était maintenant à l’étape de se ressourcer. Sa capacité à réévaluer sa vie afin de mettre en place des stratégies pour avoir une meilleure qualité de vie est digne d’une entrepreneure prospère.

Pour les mois à venir, elle a délégué plusieurs contrats à ses pigistes afin de s’assurer de se refaire une santé physique et mentale afin de conserver sa performance habituelle et surtout pour offrir une présence de qualité a ses enfants et à ceux qui l’entourent comme nous sommes habitués de la voir.

Ça l’air simple à prendre comme décision, mais ce ne l’ait pas du tout. Ceux qui ont une expertise comme elle tiennent à la réputation de leur entreprise qu’ils ont travaillée si fort à bâtir. La majorité attendre longtemps avant de déléguer certains contrats. Mais lorsque l’entreprise arrive à une phase d’expansion, cette décision devient inévitable et exige un immense lâchez prise de la part de l’entrepreneur. La supervision reste de mise c’est sûr. Tel un chef d’entreprise, elle a su s’entourer de professionnels qualifiés qui respectent l’image de marque de son entreprise. Une notoriété dont elle peut être fière et qui mérite du succès encore pour de nombreuses années! Ce que je lui souhaite le plus sincèrement !

Stéphane

Détails complet sur ton livre ici : sortie prévue le 25 septembre 2019 en magasin et en ligne : Inspirations au masculin.

Crédits photos (incluant l’image de la couverture) : Normand Ritchie

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite