Accueil Recommandé par l'Équipe Se réinventer pour laisser sa marque et inspirer

Se réinventer pour laisser sa marque et inspirer

par Stephane Belanger

Débutant sa vie professionnelle dans un domaine qui ne lui convenait pas, ne sachant pas qu’elle avait l’ADN d’une entrepreneure ni une passion pour le domaine du mieux-être… La voilà aujourd’hui, entrepreneure et pétillante de santé!! Nous partageant avec authenticité sa vision et son quotidien via les stories Facebook et Instagram où elle inspire des milliers de femmes. Je vous présente Vanessa Boulais, coach en remise en forme!

Son parcours en bref

Aujourd’hui Vanessa inspire non seulement par ses choix santé et sa fine taille, mais aussi par le style de vie à son image qu’elle a su se créer en moins de deux ans, en se lançant dans l’entrepreneuriat. Mais elle est partie de loin!

Vanessa me confie que lorsqu’elle fréquentait l’université, il y a environ 10 ans, elle pesait plus de 190 livres. Elle était gênée, elle bougeait peu et mangeait mal. Malgré ses deux baccalauréats et un emploi comme adjointe juridique, elle réalise qu’elle est malheureuse et insatisfaite de sa vie. Comme plusieurs entrepreneurs avant de se lancer à leur compte, elle sentait qu’elle ne cadrait pas du tout dans le mode de vie conventionnel.

Intérieurement, elle a toujours cru qu’elle aurait une job dans laquelle elle triperait (pour reprendre ses mots). Et puis, une opportunité s’est présentée et elle l’a pleinement saisie !

Saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente

Elle a continué sa routine jusqu’au jour où elle a eu un choc en regardant son reflet dans le miroir… elle était devenue une femme qu’elle ne voulait pas être ! Avec un surplus de poids et un regard maussade. Elle était pourtant déjà en couple avec un homme qui l’acceptait telle qu’elle était. Mais le sentiment de jalousie envers les filles bien dans leur peau revenait de plus en plus souvent. 

J’avais de la misère à attacher mes runnings à cause de mon surplus de poids… C’est là que je me suis dit que je ne ressemblerais pas à ça toute ma vie !

Elle a donc commencé à se prendre en main en s’entraînant régulièrement avec l’aide de vidéos qu’elle trouvait sur YouTube. Ça allait bien. En une année, elle avait perdu environ 40 livres ! Mais un jour elle a réalisé que ces vidéos n’étaient pas assez structurées pour elle et que son programme était incomplet. Il manquait deux autres éléments importants : la nutrition et la communauté de soutien. 

Premier contact avec le marketing de réseau – sa nouvelle vie commence 

Une journée, par un pur hasard, elle voit une publication sur Facebook d’une fille énergique qui cherchait des femmes entrepreneures pour joindre son équipe. Elle l’a donc contactée pour lui exprimer son intention de joindre son équipe. Une fois l’essai terminé, elle a adopté le programme ! Après seulement une semaine, son esprit d’entrepreneure voulait passer au prochain niveau… 

Ce n’est pas vrai que je vais continuer de me faire driver… je veux driver les femmes à changer pour le mieux !

Elle ne connaissait pas du tout le concept de marketing relationnel. Elle a lu sur le sujet et elle s’est reconnue dans l’entreprise qu’elle représente, par les valeurs véhiculées et le cadre flexible de travail. Cette compagnie fournit les outils dont on a besoin pour démarrer son entreprise : des programmes d’entraînements complets aux plans alimentaires, en plus d’avoir une équipe et une communauté expérimentées en soutien. C’est la version 2.0 de l’entraînement! 

vanessa-boulais marque

Une fois engagée, elle décide de mettre le gaz au fond et se donne le défi de quitter son emploi le plus rapidement possible. Elle se dit que le jour où elle allait atteindre le salaire qu’elle faisait comme adjointe juridique, elle allait quitter son emploi pour se consacrer à temps plein dans son entreprise.

C’est là que la course à la réussite a commencé ! Elle décida de se lever très tôt les matins afin de s’entraîner et travailler ensuite sur son entreprise, avant que ses enfants se lèvent. Puis le soir, une fois qu’ils étaient couchés, elle continuait de travailler… souvent jusqu’à minuit. Avec ce rythme très intense, en moins de 6 mois elle avait atteint l’objectif financier qu’elle s’était fixé et elle a quitté son emploi. « Ça été une go à donner » comme elle dit ! La deuxième année, elle atteint son revenu record de 175 000 $ ! 

De l’obsession à l’équilibre 

Au début, elle était agréablement surprise de constater que son énergie augmentait de jour en jour… 

Je pétais le feu ! Plus tu bouges, plus tu as envie de bouger ! Et c’est pareil pour l’alimentation.

Elle n’a jamais repris le poids perdu depuis et elle en est fière (avec raison !). Elle me confie qu’elle est, cependant, passée par les extrêmes avec des plans alimentaires trop rigides. Elle se donnait à fond aussi pour réussir les défis et les concours d’équipe. Elle adorait apprendre, se développer personnellement, voyager, gagner des prix. Elle y mettait tout son cœur et beaucoup de temps. 

Avec le temps, son choix de vie « sain » est devenu une obsession. Après deux ans à cette intensité, elle a vécu un crash. À force d’hypothéquer son sommeil, elle s’est retrouvée sans énergie pour s’entraîner et sans motivation pour soutenir son équipe. Elle n’avait plus de plaisir ! Elle décide donc de faire un choix déterminant pour améliorer sa vie : faire moins d’argent afin d’être plus en mesure de profiter de la vie. Aller au cinéma avec ses garçons, par exemple.

Changement de perspective et de priorités 

Dans les premiers temps, son approche était beaucoup plus agressive, elle voulait monter rapidement les échelons. Mais maintenant, elle prend le temps de bien choisir son équipe et ses clientes. Elle me dit que c’est préférable de travailler avec des gens qui lui ressemblent et qui adhèrent à ses valeurs et sa façon de faire, car tout le monde est satisfait puisqu’il obtient plus de résultats. Son père lui avait dit un jour : « Plus tu donnes et plus tu reçois ». Maintenant, elle comprend très bien la signification de cette phrase. 

Elle ne regrette pas d’avoir vécu à 100 à l’heure durant deux ans puisqu’à présent elle récolte les revenus résiduels du temps qu’elle a investi et des efforts qu’elle a fournis. Elle peut aussi compter sur sa réputation qui est maintenant reconnue. 

mindset magazine Vanessa boulais

Savourer pleinement son style de vie 

Aujourd’hui, elle est très fière de sa vie plus « équilibrée ». Elle a toujours la motivation de s’entraîner puisque c’est vital pour elle. Ça lui permet de dominer son niveau d’anxiété et de gérer sa vie au quotidien. Son alimentation est saine, mais moins stricte. Elle n’a plus envie de se sentir coupable. Elle se permet d’apprécier les petits bonheurs de la vie comme le bon vin par exemple.

Ce programme ne convient pas à tous. Mais quand ça convient, il est idéal !

Le besoin de laisser sa marque 

Vanessa aime se réinventer. Elle possède ce que j’appelle une mentalité d’entrepreneure tournée vers les solutions. Elle aspire également à vouloir changer les choses et laisser sa trace. Elle m’affirme qu’elle ne travaillera jamais plus pour quelqu’un d’autre ! Si son entreprise venait à ne plus être rentable, elle fermerait ses portes et partirait à son compte en faisant autre chose !

De plus, son image de marque (branding) est maintenant très bien positionnée. Sa différence avec les autres coachs est très marquée, alors c’est maintenant plus simple pour elle d’attirer une clientèle qui adhère à son style et ses valeurs de vie. Elle choisit une clientèle de femmes qui lui ressemblent, qui sont inspirées par sa drive et son leadership. Sa détermination, sa visibilité en ligne et sa disponibilité envers ses clientes et son équipe sont d’importantes clés de sa réussite. 

La réussite dépend aussi de ta gueule… et il faut savoir comment réussir sur les médias sociaux. La game est rendue là !

L’entraide comme levier de réussite

Depuis plus de six ans, elle s’occupe d’administrer un groupe Facebook qu’elle a créé dans le but que ses clientes et ses collègues puissent s’entraider et se motiver entre elles. Vanessa me partage que les femmes échangent sur leur réalité et les vraies choses de la vie : De la prise de poids après un accouchement, de la désorganisation qui suit une séparation amoureuse, etc.

Oui, on parle de brocoli… mais on va parler plus intimement aussi !

La vie entrepreneuriale pour surmonter ses peurs 

L’entrepreneuriat n’est pas fait pour tout le monde, il faut, entre autres, savoir composer avec les changements. Elle me confie qu’elle détestait les changements avant son entreprise. Mais tout va tellement vite dans le monde des affaires à notre époque. Les médias sociaux en sont un bel exemple avec les algorithmes qui changent constamment! Ça demeure un challenge pour elle, mais elle aime ça. 

Faut au moins se donner la chance de changer… pour voir les impacts. Le changement donne naissance à plusieurs belles choses ! Quand tu te fermes, tu passes à côté de belles choses.

Avant son entreprise de coaching, elle n’avait jamais voyagé seule. Maintenant, elle le fait régulièrement, sans crainte et elle y prend goût !

À force de monter les échelons de son entreprise, elle a été invitée à donner des conférences. Parler devant plus de 500 personnes a été tout un défi pour elle. Maintenant, elle est plus forte et elle n’a plus peur de dire « oui » aux opportunités. 

Même s’il est difficile aujourd’hui de l’imaginer timide, elle l’était me confie-t-elle. Aujourd’hui, c’est sans gêne qu’elle expose son corps tatoué et mi dénudé sur les médias sociaux. Avec son large sourire épanoui et son clin d’œil taquin qui ne laisse personne indifférent, on accepte qu’elle utilise parfois des termes provocants justement parce que l’on sait que c’est pour aider qu’elle les dits. C’est pour faire réagir et inciter des changements durables.

Elle anime également une chronique santé à la radio 103,3 FM, ça lui permet de sortir de zone de confort régulièrement.

Quand on fait ce qu’on aime… on fait tourner la roue !

Quand on sait ce qu’on veut, on attire les gens et les opportunités.

Vanessa a compris la game de la business et elle la vit à 100 %. Elle est devenue, malgré elle, une source d’inspiration pour de nombreuses femmes. Des femmes qui souhaitent s’améliorer et contribuer à créer un monde plus en santé et plus humain. Je vous invite à lire les détails de son histoire et à découvrir ses services sur son tout nouveau site web : https://vanessaboulais.com

Stéphane

Crédits photos : Vanessa Boulais et Sarah Rouleau

Crédits photo de l’image de la couverture : Sarah Rouleau

Crédits design de la page couverture : Annie Benoit Graphiste Senior – D-A

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite