Accueil MindSetEtat d'Esprit de croissance Transfert d’entreprise : un des ingrédients clés, la CLARTÉ

Transfert d’entreprise : un des ingrédients clés, la CLARTÉ

par Hélène Savignac

L’un des ingrédients clés pour réaliser un transfert d’entreprise réussi est la CLARTÉ

Chaque transfert d’entreprise est unique.

J’aime bien faire une analogie avec une recette. Pour faire un gâteau, il y a certains ingrédients requis et certaines étapes à suivre pour préparer la base. Une fois qu’elle est mise en place, on peut laisser libre cours à la créativité et s’amuser à harmoniser les aliments et les saveurs pour créer un gâteau unique et délicieux!

L’amour que l’on a mis dans la préparation, l’harmonie et la « chimie » entre les ingrédients contribuent à la réussite du gâteau et à l’appréciation de l’expérience avec tous les sens ! C’est exactement la même chose pour un transfert d’entreprise et toutes les étapes du cycle de sa création, de la planification à la réalisation !

Transfert entreprise mindset entrepreneur

L’ingrédient clé : la clarté 

Selon un sondage Crop-RCGT[1], 57 pourcents des entrepreneurs se sentent mal informés sur le processus et les modalités du transfert d’entreprise. Ce manque de clarté explique bien l’effet de surprise qui accompagne plusieurs dirigeants lorsqu’ils prennent conscience ce qu’est un transfert d’entreprise avec l’aspect opérationnel, relationnel et transactionnel.

Ma première invitation consiste justement à mettre de la clarté sur ce qu’est un transfert d’entreprise dans son entièreté, et ce, auprès de toutes les parties prenantes[2] dans la transaction.

C’est comme partager la recette de base à tout un chacun qui désire participer et contribuer à la pérennité de l’entreprise. Cette clarté permet d’apporter de la légèreté dès le départ et « met la table » pour la suite. Je rencontre souvent des chefs d’entreprise qui débutent le processus seul et continue pendant un moment de « porter » le tout sur leurs épaules. En voulant « tout orchestrer seul »,  cela ne laisse pas l’occasion à la relève de s’impliquer activement dès le départ, de faire des choix pour les bonnes raisons et éventuellement démontrer son engagement moral et financier. Pourquoi ne pas débuter l’expérience avec tous ceux qui veulent vivre et contribuer à créer le transfert de l’entreprise ?

 

Une autre statistique qui en dit long …

Toujours selon le même sondage, 40 pourcents des dirigeants croient qu’ils auront besoin de moins d’un an pour préparer le transfert de leur entreprise. Le temps requis pour effectuer le transfert d’entreprise est souvent sous-estimé et l’on parle plutôt d’une planification s’échelonnant jusqu’à cinq ans [3] selon la taille et la complexité de l’entreprise.

Dans mon quotidien avec les chefs d’entreprise qui désirent procéder à la vente de leur entreprise à leurs enfants ou à des employés clés, je me fais souvent poser la question suivante : est-ce que je peux  transférer mon entreprise en trois mois ? On dirait qu’une fois que le dirigeant a pris la décision de vouloir transférer son entreprise, du jour au lendemain, tout devient urgent et il désire faire la transaction rapidement.

Selon mon expérience,  c’est comme vouloir passer par-dessus plusieurs étapes de la recette et mettre le « crémage » sur un gâteau qui n’est pas cuit ! Est-ce que la relève est réellement prête? Est-ce que l’entreprise est prête sur le plan fiscal ? Est-ce qu’il y a de l’harmonie au sujet de la valeur de l’entreprise et du prix de vente ? Pour ne citer que quelques exemples.

Qu’est-ce qu’un transfert d’entreprise ? 

Hélène Savignac transfert entreprise

Le transfert d’une entreprise est un cycle qui comporte trois grandes familles d’activités qui se déroulent en parallèle : le transfert de la direction de l’entreprise, le transfert de l’expertise et le transfert de propriété de l’entreprise. La planification du transfert de direction permet, entres autres, de clarifier et d’harmoniser le rôle et le rythme de sortie du cédant, qui fait quoi et comment, ainsi qu’identifier en quoi le style entrepreneurial du cédant et de la relève est différent. Par exemple, un propriétaire peut avoir énormément de talent et de facilité pour le développement des affaires et la relève peut avoir plus de facilité et d’efficacité dans un rôle de gestion. Cela aura donc un impact sur le leadership de l’entreprise. Cela dit, c’est loin d’être un problème, bien au contraire dans la mesure où la différence est accueillie comme une source de complémentarité et une opportunité d’optimiser le potentiel de chacun.

 

Le transfert d’expertise

C’est justement en mettant de la clarté sur les compétences-clés et l’expertise propre au cédant (et qui contribue à la réussite de l’entreprise) qu’il devient aussi plus facile d’identifier à qui les déléguer et d’estimer le temps requis pour le faire. En incluant ces éléments tôt dans le cycle du transfert, cela permet une transition plus en douceur. Et ainsi, transférer l’expertise à la « bonne » personne, soit celle qui le désire réellement. Cela se déroule souvent durant le règne-conjoint, soit le moment où la relève est à temps plein et que le cédant commence à ralentir ses activités.

 

Le règne-conjoint

Également, dans le cas où il y a un règne-conjoint de quelques années, il est également souhaitable de mettre de la clarté sur les lignes directrices de l’entreprise et les ressources financières, humaines, technologiques, physiques et matérielles qui en découlent afin d’harmoniser la vision du cédant et de la relève. Toujours selon le sondage Crop-RCGT, 58 pourcent des chefs d’entreprises affirment qu’ils auront des difficultés psychologiques à se séparer de leur entreprise.

Cette clarté du « plan d’affaires » a donc pour effet de permettre de magnifiques échanges en profondeur entre le cédant et la relève favorisant ainsi un sentiment de confiance de part et d’autre pour le futur immédiat et à moyen terme de l’entreprise. Cela comporte aussi un aspect bénéfique et sécurisant pour l’équipe !

 

Le transfert de propriété

Le transfert de propriété implique plusieurs professionnels, que ce soit en évaluation d’entreprise, en comptabilité, en droit, en fiscalité, en financement  et en planification financière entre autres. Lorsqu’il y a de la clarté sur l’actionnariat, sa répartition, le rôle de chacun, le moment de céder la majorité de l’entreprise et le rythme par la suite, cela devient tellement plus clair, plus fluide et plus simple pour les professionnels accompagnant l’entreprise.

Par exemple, il est beaucoup plus simple de faire une planification fiscale lorsque l’on sait à qui et combien il y a aura d’actionnaires ! Il est plus facile d’explorer les options de financement lorsque le plan d’affaires de l’entreprise est clair pour les prochaines années! Cela ouvre les portes et est rassurant pour les partenaires financiers. Il sera également beaucoup plus fluide d’harmoniser les éléments d’une convention d’actionnaires lorsque les aspects du règne-conjoint sont clairs tant sur le plan de la prise de décision, de la gouvernance et de la gestion financière.

transfert de l’expertise
Un exercice de clarté, en dix points

Quels éléments nécessitent plus de clarté actuellement dans le cycle du transfert de votre entreprise ?

 

Le transfert de direction 

  1. Vision du cédant (Moment et rythme de sortie)
  2. Identification de la relève (Profil et rôles)
  3. Identification des rôles de chacun lors du règne-conjoint
  4. Harmonisation du plan d’affaires et identifications des ressources humaines, financières, technologiques, matérielles et physiques

 

Le transfert de l’expertise
  1. Création d’un plan (Compétences-clés à transférer, à qui, comment et quand)

 

Le transfert de propriété

  1. Choix des professionnels impliqués
  2. Évaluation de l’entreprise
  3. Harmonisation du prix de vente et des modalités
  4. Financement de la transaction
  5. Convention d’actionnaires (Entente d’harmonie)

 

La prise de conscience est la première étape vers l’ouverture à de nouvelles opportunités et à une autre façon de voir les choses avec plus de clarté!

 

Inspiré de la recette de base, vous avez l’opportunité de créer et de vivre l’expérience d’un transfert d’entreprise avec clarté, fluidité et simplicité pour une plus grande efficacité, ce qui est également un gage d’harmonie et d’offrir le plus haut potentiel de l’entreprise de s’exprimer! Quelle expérience choisissez-vous de vivre?

[1] Tiré d’un article du CLD de Lotbinière, le transfert d’entreprise en chiffre cldlotbiniere.qc.ca

[2] Les parties prenantes sont les cédants, les repreneurs et certains employés-clés

[3] https://entreprisescanada.ca/fr/planification/planification-de-la-releve/#toc1

Crédit photo : Images libres de droits

Crédit vidéo : Synaxon Expansion

Publications qui pourraient vous intéresser

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite