fbpx
Accueil Recommandé par l'Équipe Une vie faite d’opportunités @ Stéphanie Paquet

Une vie faite d’opportunités @ Stéphanie Paquet

par Stephane Belanger

Ce mois-ci, on vous présente une femme porteuse d’une profonde passion pour l’être humain : Stéphanie Paquet, fondatrice de l’entreprise Préventum Consultation SST. Sa spécialité ? Sauver des vies ! Elle est consultante et formatrice en santé et sécurité au travail autant pour les employés que les employeurs.

Stéphanie est Haïtienne. Elle est arrivée au Canada à l’âge de 4 ans et elle a été déposée dans une famille québécoise par adoption internationale. Pour elle, cela a été un véritable choc culturel qui a changé sa vie ! Elle partait d’un pays où il n’y avait rien. Tandis qu’ici, c’est non seulement l’abondance de nourriture et de confort matériel, mais l’abondance d’opportunités ! Une fois qu’elle a réalisé qu’elle n’avait plus à craindre de la pauvreté et de son mode de vie passé, elle s’est ouverte au monde de possibilités qui l’entourait !

Rien ne se perd. Tout se crée… pour son entreprise !!

Dès que l’on échange avec elle, on ressent sa fougue d’entrepreneure.  Elle sait ce qu’elle veut et travaille fort pour obtenir les gains qui répondent réellement aux besoins de ses clients. Stéphanie s’est toujours intéressée à plein de choses. En passant par la pratique de divers arts de la scène et la musique. Les voyages également. En commençant par un échange étudiant pour aller en France vers l’âge de 11 ans. Puis plus tard, jeune adulte, elle part vivre à Montréal.

Elle revient en Mauricie pour devenir la première opératrice (femme de couleur) diplômée en pâtes et papiers en 2002.  Elle transite ensuite par Hydro-Québec quelques années. Cumulant aussi un diplôme universitaire en SST. Le monde industriel lui fait un clin d’œil avec un beau projet en rénovation industrielle et d’intégration en région. En 2014, elle peaufine sa passion avec la santé et la sécurité au travail au service des PME. Elle vit maintenant à Trois-Rivières où sont ses racines d’adoption depuis 40 ans.  Elle s’y trouve très privilégiée et stratégiquement localisée pour rencontrer sa clientèle.

Pensant être destinée à devenir professeur d’arts plastiques, puisque tout était organisé en conséquence. La vie l’a amenée progressivement dans le monde des affaires où elle exploite maintenant son potentiel créatif pour son entreprise et ses clients. Partant son entreprise de zéro, elle a créé elle-même la presque totalité de ses programmes et manuels de formations, ses visuels et publicités et bien sûr, l’architecture de la structure de l’entreprise.

Choisir de vivre en cohérence avec ses valeurs

Il y a quelques années, Stéphanie a été contrainte de choisir entre garder un emploi qui la dénaturait peu à peu ou quitter celui-ci et affronter l’inconnu. Cela a été le tournant décisif de sa vie qui l’a amenée à se lancer en affaires avec sa propre ligne de pensée.

J’ai pris conscience que j’avais le droit de refuser d’aller dans une direction qui est contraire à mes valeurs.

Elle me partage une réalité qui touche la plupart d’entre nous dans un moment ou l’autre de sa vie. « Lorsque nous vivons dans un milieu de travail qui ne correspond pas avec nos valeurs, on va toujours être déçu ou choqué. On nourrit un sentiment négatif. On risque de se perdre de vue et se remettre en question. On finit par croire que l’on est pris dans cet emploi. Mais dans le fond, on n’est pas obligé de rester là. On est tous libres ! » L’important, me dit-elle, c’est de ne pas agir au détriment d’autrui. Au contraire, elle valorise l’entraide.

La vie est un arbre de décision. Chaque fois que tu choisis une branche, tu t’ouvres à de nouvelles opportunités.

Dans sa vision de la vie, il faut apprendre à savoir ce que l’on ne veut plus, mais également découvrir ce que l’on veut. Pour ça, il faut agir et surpasser ses peurs. Pour elle, la peur est un puissant sentiment qui nous laisse derrière et qui nous empêche d’être là où on devrait être.

mindset_magazine_Stephanie-paquet

La minute où tu arrêtes d’avoir peur, ça ne veut pas dire que tu ne douteras pas parfois d’une décision.

Mais si tu ne fais rien, c’est sûr que les choses resteront au même point.

« Il faut essayer… » C’est son mot d’ordre. On est tous confrontés à prendre une décision lorsqu’un choix important se présente à nous. Autant essayer quelque chose qui fait du sens pour nous, même si ce n’est pas toujours le chemin le plus facile. Elle n’a pas peur de sortir de sa zone de confort. En fait, elle s’est débarrassée de sa peur !

Ma peur, je l’ai mise dans une valise et je l’ai envoyée quelque part. 😉

Quelle est la clé de la réussite de Préventum ?

Le but de l’entreprise est de permettre aux entrepreneurs de s’organiser et de rencontrer les exigences légales en matière de santé et sécurité au travail. Leurs forces ? Leur équipe d’experts multidisciplinaire et la flexibilité de leurs services pour répondre aux besoins réels de l’entreprise, qu’elle soit une PME ou une microentreprise.

Stéphanie m’explique que dans le milieu, il y a beaucoup d’intervenants qui sont des « généralistes ». Lorsque ceux-ci donnent des formations en SST, ils ne maitrisent pas toujours le sujet et la formation se trouve parfois altérée. Tandis qu’avec des spécialistes dans chacun des domaines, les formations sont plus « captivantes » puisque ce sont des experts passionnés qui les donnent.

On parle de la vie des gens, de procédures et mécanismes que l’employeur est obligé de mettre en place pour assurer la vie, la santé, la sécurité et l’intégrité physique de ces gens.

…des informations qui peuvent sauver la vie des employés et faire une différence pour l’entreprise.

Alors, c’est important que le formateur connaisse son sujet afin de rendre la formation plus pertinente, dynamique, mais surtout intéressante même pour celles et ceux qui, de prime abord, ne pensaient pas y trouver leur compte. Pour arriver à ce résultat, ça prend de véritables experts qui maîtrisent et connaissent leurs matières sur le bout de leurs doigts.

Elle ne dénigre pas l’importance des généralistes dans une entreprise. Au contraire, ils ont leur rôle. Cependant, elle précise qu’il faut qu’ils connaissent les limites de leurs interventions.

Son secret bien gardé pour s’entourer

Un des aspects qui n’est pas toujours simple en affaires, mais qui est souvent capital, c’est de savoir s’entourer des personnes qui sont bonnes pour nous, notre entreprise et nos clients. Pour Stéphanie, elle croit que lorsque deux personnes sont prêtes à travailler ensemble, la vie fait en sorte qu’elles se rencontrent de façon naturelle. L’important, me mentionne-t-elle, c’est d’abord d’être actif et de se faire connaitre. Ensuite, c’est d’être attentif à ses intuitions et à ses impressions lorsqu’elles se manifestent. Elle attire donc à elle les gens qui ont envie de travailler avec elle et la cause qu’elle promeut. 

Son état d’esprit pour faire des affaires

En jasant avec Stéphanie, on remarque qu’elle est remplie d’humilité. Par exemple, elle reconnait qu’elle a déjà fait des erreurs  et qu’elle en fera encore. Par contre, elle et son équipe s’avisent à trouver des solutions durables. Elle peut faire beaucoup de travail seule, mais elle m’avoue qu’elle privilégie le travail en équipe.

Sa vision du monde du travail est brillante : C’est un partenariat pour que chacune des deux parties réalise ses rêves, autant l’employeur que l’employé.

Agir en prévention pour sauver des vies… et beaucoup d’argent

Personne ne se lève le matin avec l’intention de se blesser ou de mourir au travail. Pourtant, des accidents en milieu de travail se produisent tous les jours. En plus d’affecter la vie des proches, des chefs d’entreprise en ressortent parfois très affectés. Certains ne s’en sortent pas émotionnellement ou financièrement et se voient forcés de laisser aller leur entreprise.

La CNESST est égale avec tout le monde, autant pour les arrêts des machines que pour les amendes salées. Son rôle, c’est de protéger la santé et la sécurité des employés, en premier lieu. Préventum SST est là pour protéger les employés, mais agit également comme quart-arrière pour les propriétaires d’entreprise au niveau de la CNESST. Ils rencontrent les gens de la CNESST avec le client. Les propriétaires d’entreprise ayant une lourde charge fiscale et légale sur les épaules, il est crucial qu’ils s’organisent rapidement en prévention. L’entrepreneur est imputable de ses négligences et peut même être poursuivi au criminel dans certains cas.

Les gestionnaires ne devraient pas avoir peur de nous appeler. Une analyse préliminaire coûte tellement moins cher. Je leur dis toujours « Dès que tu as un doute, appelle ! »

Le coût d’un accident

Dans une usine, si la personne se blesse suffisamment pour que l’événement demande l’intervention d’un inspecteur, la machine ou la situation globale (Ex : chantier de construction) avec laquelle l’accident se produit peuvent être arrêtées par l’inspecteur de la CNESST avec l’apposition d’un scellé. Cette toute petite pièce de plastique vous interdit formellement d’utiliser cet équipement pour pratiquer vos activités commerciales.

Dans son jargon, elle appelle ça « Le jour 1, le moment où les problèmes commencent ». Pour savoir quels sont les coûts, il ne suffit pas simplement de se demander « combien ça coûte lorsqu’une machine ne fonctionne pas durant une semaine ? », mais il faut inclure les frais liés à l’ensemble des acteurs qui devront intervenir dans l’entreprise pour corriger la situation, suggérer et/ou imposer des mesures… À tire d’exemple, elle a vu passer par un fournisseur non attitré à Préventum SST une soumission d’articles de sécurisation d’une seule machine dont le montant dépassait les 100 000 $. Imaginez plusieurs machines arrêtées ou un parc de machines non conformes avec la sécurité et des délais imposés par la CNESST.

En terminant, des projets en vue pour Préventum ?

Des nouvelles formations en ligne seront bientôt disponibles.  Elle travaille en collaboration avec l’Association des ingénieurs du Québec.

Elle aimerait beaucoup amener son équipe travailler dans les pays africains, là où la sécurité est moins présente. Elle souhaite apporter leur expertise et la combiner avec celle des experts sur place.

De plus, avec d’autres consultants et les gens du ministère, elle désire collaborer à la nouvelle législation sur la SST. Elle travaillera fort pour la création de subventions, crédits ou autres liés la prévention pure puisqu’il n’y en a pas actuellement.

Tant qu’à travailler en prévention, aussi bien soutenir nos entreprises en leur permettant d’avoir accès à du financement pour absorber une partie des frais liés à la mise sur pied d’un programme préventif.

Pour Stéphanie, sa vie c’est un « tant qu’à y être » tout comme la rénovation « tant qu’à refaire le plancher, on va refaire le comptoir, la peinture… etc. » 😉

L’entreprenariat a tellement de couleurs et de variétés, c’est comme être au jardin botanique du génie et de l’innovation!

Stéphanie

Vous trouverez les informations en lien avec Préventum ici…

Courriel : serviceclient@preventumsst.ca

Coordonnées téléphoniques :

  • Est du Québec : 819-699-7199
  • Ouest du Québec : 438-889-7199
  • Sans frais : 1-833-229-7199

*****                                                                 ******                                                                              ******

Information sur Préventum

Crédits photo : François Pilon, photographe : www.buzzphoto.net et  www.francoispilonphotographe.com

Crédits design image de couverture : Mélissa Lachanche, Designer Graphique Senior

Publications qui pourraient vous intéresser

2 commentaires

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite